Serpolet

Serpolet Le Serpolet, dont on peut également appelé « thym sauvage », peut se définir comme une petite herbe vivace très répandue en Europe. Il tiendrait son caractère sauvage du fait, de son appartenance au genre. Cependant, l’on distingue le serpolet du thym par simple observation de leurs feuilles. Il se dégage que celles du Serpolet sont plus larges que celles du thym. De surcroît, le serpolet contient du thymol et du carvacrol.
C’est une Lamiacée (plante de petite taille) médicinale, un condiment et une excellente agrémentation. Le Serpolet se caractérise de même comme une plante rampante basse, de perpétuelle couleur verte, renvoyant un puissant parfum aromatique. Après des semaines, le Serpolet se réduit et disparaît sous un tapis de fleurettes. Ses feuilles qui sont minuscules contiennent une huile essentielle, riche et parfumée.
Selon l’herboriste Pierre Lientaghi, la senteur du Serpolet variera d’une région à l’autre. C’est la raison pour laquelle, de la montagne au pourtour méditerranéen, il sentira l’origan ou même la lavande. Quant à Maurice Mességué, il souhaitait que le Serpolet et le thym soient assimilés à une hygiène, à une prévention de tous les jours. Dans ce dessein, son utilisation en cuisine peut s’opérer sur les viandes, dans les sauces et les soupes.
Propriétés du Serpolet
En somme, le Serpolet dispose les mêmes propriétés que le thym. On lui reconnaît de puissantes vertus antiseptiques, antifongiques et antispasmodiques.
Le Serpolet exerce une influence sédative au niveau respiratoire. D’où son efficacité en sirop ou en infusion pour le traitement de la grippe, des rhumes, des maux de gorge, la toux provoquée par une infection des bronches ou des poumons et même la coqueluche et l’asthme.
Le Serpolet soulage aussi les nez bouchés, la sinusite et l’otite.
Son efficacité chez les enfants agit sur l’expulsion des gaz intestinaux et comme vermifuge chez l’enfant.
Culture du Serpolet
La culture du Serpolet ne requiert pas forcément un type de sol précis. Mais, notons tout de même que le thym-serpolet s’adapte à un environnement chaud : ou plus précisément au soleil. Cette plante offre une belle résistance au sec. De belles variétés sont néanmoins présentes, mais dépendent étroitement de l’usage que l’on veut en faire.
Utilisation culinaire
Avec son goût épicé et amer, le Serpolet est prisé depuis for longtemps comme releveur de plats de viande ou de légumes. Il est utilisé à toutes les sauces, étant séché ou frais. Outre son goût, il rend les aliments plus digestifs.
La récolte du thym-serpolet
Le thym peut être utilisé frais ou séché. La cueillette se fait avant et pendant la floraison. Ce choix périodique se justifie par le fait qu’à ce moment-là, la plante contient la plus forte teneur en huile essentielle dans ses tissus.
On commence par le ramassage des fleurs et des feuilles, qui seront bien étalées et mises à sécher. Pour conseil relatif à une récolte sur plants sauvages, il faut éviter les bords des routes ou autres zones polluées.
Lors de la cueillette, il convient de ne pas arracher les racines. Il faut laisser quelques têtes fleuries par pieds.

Avantages pour la santé de Serpolet:

    Faits nutritionnels%DV
    Le Serpolet, dont on peut également appelé « thym sauvage », peut se définir comme une petite herbe vivace très

    Suivez-nous

    évaluations

    VIDÉOS RÉCENTES

    Smoothie with red fruit

    Our E-Book

    Unit Converter

    Unit Converter

    1. Basic
    2. Default
    From:
    =
    To:

    Cheap Website Traffic